Ce forum a été créé dans le but de se rassembler pour discuter de nos lectures
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Les cendres de l'oubli" (Phaenix tome 1) par Carina Rozenfeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chrysta



Messages : 130
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: "Les cendres de l'oubli" (Phaenix tome 1) par Carina Rozenfeld   Lun 23 Jan - 8:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et's aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche.

Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.


Je l'ai relu pour me remémorer les détails de l'histoire avant la sortie du tome 2, et j'ai été autant accrochée que la première fois. De plus, j'ai écouté une partie de la playlist de l'auteure à certains moments de ma lecture, et j'ai vraiment trouvé que cela donnait encore un autre relief, notamment avec les morceaux de Sia.

J'aime beaucoup les mystères qui entourent l'histoire de Anaïa: pourquoi ces grains de beauté, et que s'est-il passé au début, et à la fin de ce tome, car finalement la fin reste un mystère, une frustration, est chargée d'émotions.... Vivement le 2.

L'histoire est inspirée de celle du Phénix chinois qui se compose d'un couple composé de l'oiseau et du feu., deux parties qui doivent se retrouver pour compléter l'oiseau et le rendre phénix. Cette idée ne me semble pas avoir été explorée avant, d'où son originalité. De plus, deux oiseaux se battent pour la belle et qui est le second et comment intervient il dans l'histoire du Phénix, c'est encore un mystère à la fin de ce tome.

L'histoire est une histoire d'amour dans laquelle l'héroïne ne sait pas qui elleest vraiment et qui elle aime, qui elle a toujours aimé, cet homme qu'elle perçoit dans son rêve répété sans le reconnaître dans la réalité. Elle va s'en approcher peu à peu et le découvrir tout au long de ce tome pour en arriver à un fin à la Autant en emporte le vent.

Je trouve qu'il y a des moments de poésie superbes dans ce livre, beaucoup d'émotions, et honnêtement écouter les musiques aux moments auxquels elles correspondent donnent du relief musique en fond, pas trop forte)

C'est aussi une histoire d'amitiés..... amitiés qui ont été laissées derrière à Paris mais continuent d'être très présentes, et amitiés nouvelles qui se font jour. Ces amitiés sont fortes et sincères.

Les personnages sont tous attachants et ne se résument pas aux principaux bien que les seconds rôles soient moins développés: Anaïa, on l'imagine timide, réservée, assez introvertie et qui se lâche lorsqu'elle joue; Eïdan a le profil du garçon amoureux qui est tout autant prévenant, mystérieux, que triste et torturé; Enry est trop": trop parfait, trop changeant, trop .... il est crispant ( pour moi) par son arrivisme, sa confiance en lui, son cynisme, son arrogance.
Garance est la cartésienne qui relève les points de détail qu'Anaïa ne voient pas, Juliette et Simon les les amis de longue date restés sur PAris, Yvan et son frère les nouveaux, et tout se petit monde construit une superbe histoire aux côté d'Anaïa, l'accompagne et la soutient.

Voilà, une histoire à lire et relire ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Les cendres de l'oubli" (Phaenix tome 1) par Carina Rozenfeld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PHAENIX (Tome 1) LES CENDRES DE L'OUBLI de Carina Rozenfeld
» [Rozenfeld, Carina] Phaenix - Tome 1: Les cendres de l'oubli
» Rozenfeld, Carina - Phaenix T1 : Les cendres de l'oubli
» LA QUETE DES LIVRES MONDE (Tome 1) LE LIVRE DE L'AME de Carina Rozenfeld
» [Carina Rozenfeld] Phaenix tome 2: Le brasier des souvenirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum lectures et amitié :: Un livre, un topic :: Nos idées de lecture-
Sauter vers: